Lundi 5 Novembre

J’appréhendais un petit peu cette reprise. Le fait de s’être quitté dans des conditions pas vraiment favorable, avait suscité une crainte importante. En réalité, je m’attache beaucoup trop à ces gamins, s’il me demandait la lune, j’irais la décrocher sans hésiter. Je réalise la chance que j’ai eu de grandir au sein de ma famille, même si ce n’est pas toujours rose ! En fait c’est la groupe de demain que je redoute …

Aujourd’hui je suis arrivée avec un peu d’avance, j’avais envie de les retrouver, de discuter de leurs vacances, et certains étaient déjà présents, notamment S., M…et d’autres. M. et S. se sont bataillés pour que je travailles avec eux, il était à peine 17 heures 35 que nous étions déjà au travail. Les filles sont venues nous rejoindre, pour travailler …même si certaines n’ont pas vraiment avancer. En fait, 8 enfants étaient avec moi, dans la petite pièce, c’est à présent que je m’en rend compte, mais je réalisais des tâche avec chacun d’entre eux … Autant dire que ce n’est pas réellement précis, que c’est plus des “mais si ça tu sais le faire” ou des “c’est la même chose que la question d’avant” qui viennent meubler la conversation. Il faut dire qu’il y a aussi des “La ferme”, “taisez vous” “je vais vous foutre dehors ! “ sans quoi les séances seraient beaucoup moins humaines !

C’était complexe ce soir de gérer la demande de tous, M. est venu à deux ou trois reprises dans la petite salle, mais faisait vite demi-tour et V. n’est pas apparu dans la salle, où que pour demander “est ce que tout le monde à signer ?” ou “haa mais vous êtes déjà au travail ?”

La présence de V. ici, est pour le moins problématique je trouve, les gamins jouent avec ça, avec le fait que c’est elle qui commande mais que c’est aussi elle qui ne fait rien !

J’ai beaucoup aidé S. et M., mais j’ai l’impression qu’ils attendent plus des réponses, que des explications : ils connaissent les choses, ils sont loin d’être bêtes mais si on peut leur donner le résultat comme ça sans qu’ils perdent de temps, c’est toujours mieux. J’ai fais un exercice presque complet pour M., mais je me dis qu’au moins ça son prof ne pourra pas lui enlever !

Il y avait un brouhaha ambiant, une sorte de discussion animée, extrêmement animée, mais les jeunes semblaient travailler avec ce bruit. Ils travaillaient sans vraiment se rendre compte de leurs comportements, à un instant j’ai demandé à tous de se taire et à 3 de sortir, j’ai tapé des mains et leur ait dit “toi, toi et toi dehors !” Cela à jeter un froid, elles ne savais pas si elles devaient prendre les choses à la légère ou pas. Une d’entre elle m’a dis que ça se faisait pas de leur parler comme ça, qu’elles étaient pas des chiens, je l’ai pris à la rigolade en lui demandant si elle m’aurait écouté, si je lui avait demandé gentillement …Après réflexion elle m’a répondu que oui, nous avons donc parier toute les deux, avec un tchec, que la prochaine fois que je lui demande de se taire, je le fera de manière très poli, mais qu’elle devra m’écouter ! La base de la confiance, du respect ! J’apprécie.

Cette même petite à fait une réflexion qui me fait penser, encore, que ces jeunes sont tellement stigmatisé qu’il rejettent la faute sur leurs origines ! J’avais déposé mon téléphone sur la table, et elle l’a pris en demandant à qui il était, je lui ai répondu qu’il était à moi en lui demandant de me le rendre ! Tout de suite sa réaction à été de me le tendre et de me dire “waalha on est arabe mais quand même !” J’aurais pu faire mine de ne pas entendre mais je trouvais ça important de relever : je me suis donc défendue en expliquant que ce n’était pas du tout mon but, que je voulais simplement dire que je ne voulais pas qu’ils aillent fouiller dans mes photos, mes messages, et malgré sa réaction, je pense qu’elle à compris l’idée, et ne m’en a pas tenue rigueur pour la suite de l’intervention.

Plusieurs d’entres eux, m’ont demandé s’il était possible de rajouter des heures, parce que je cite “là moi j’ai pas le temps de tout faire !”. Evidemment qu’il n’ont pas le temps de tout faire, et le fait d’avoir à charge plus de 5 enfants est ingérable, dans le sens où on ne peut pas les aider de manière convenable ! Certain travaille en autonomie certes, mais si on veut vraiment les faire progresser, il faut un minimum d’accompagnement, non ?

La séance s’est déroulée, je n’ai pas vu le temps passé, trop occupé du début à la fin ! En début de séance V. avait fait la remarque que sa séance de lecture n’avait pu avoir lieu car ils étaient déjà au travail : 15 minutes avant la fin, elle est venue dire à tout ceux de travailler d’arrêter, de ranger, car il devait aller écouter la lecture : J’ai trouvé ça contraire à ce qu’on veut montrer, occuper ceux qui ne travaillent pas en faisant de la lecture oui ! Mais empêcher ceux qui travaille de travailler pour faire de la lecture, je suis pas vraiment pour !

Avant de commencer, elle est venue se vanter qu’une des filles lui avait demandé de lire, que c’était gagné, qu’elle avait eu raison, je n’ai rien répondu …C’est son choix, ses décisions je n’ai rien à dire ! Mais le fait que la jeune fille ait lu à peine une page, pour faire passer à une autre fille, en la coupant pour lui demander si elle n’avait pas besoin de lunettes …

En soit sur les 15 jeunes, il y a peut être 3 d’entres eux qui étaient attentifs, mais on ne peut attendre que tous soient concentrés, c’est contraire aux dispositifs, c’est contraire à leur manière d’être, à leur personnalité. Mario est venu s’asseoir à côté de moi, et même lui en a conclu qu’il n’avait rien compris, qu’il n’arrivait pas à accrocher et je pense que c’est la réalité de tous les jeunes : la lecture c’est bien quand on en a envie, quand on veut un peu de solitude, de repos, ce n’est pas une chose pour moi, à faire en groupe, à 19 heures avec des jeunes qui en n’ont pas l’envie. Nous avons appris à l’issue de cette lecture (courte) que S. …ou V. avait inscrit 6 jeunes à un concours de littérature, qu’il devait écrire quelque chose, tous ensemble et qu’on prendrait le temps de le faire durant les CLAS. Il aurait peut être été judicieux de nous en parler avant de l’annoncer aux enfants, qui à première vue on tous dit non. M. connaissant le principe du concours leur à dit que se serait sur une journée de cours, et qu’il faisait pique-nique … la certains ont dit “ha oui oui on n’y va !!”. Ce n’est pas en leur proposant des activités scolaires que nous leur donnons l’opportunité de s’ouvrir au monde …et pourtant c’est la seule chose qu’on réalise. Je trouve ça dommage, presque frustrant ! Tout le monde voit que ce n’est pas ce qu’il cherche, ce n’est pas ce qu’il demande mais …On les force en détournant le sujet principal … On verra si ce projet découle sur quelque chose, mais en tout cas je n’y prendrais pas part.

Je ne leur ai pas proposer le planning que j’avais mis en place pour les cours “particuliers”, tout simplement car tout le monde avait trop de chose à faire ce soir. Mais je voudrais quand même savoir ce que M. et V. ont réalisé avec les autres … Visiblement à part de la bataille et des chamailleries pas grands choses !

Je verrais si j’ai le temps de leur en parler jeudi, même si cela trainent un petit peu ce n’est pas réellement important, il faut que je trouve les moyens de mettre en place cette idée. Je n’ai pas non plus eu le temps de proposer des jeux, mais je m’en veux un petit peu, j’aurais pu prendre quelques minutes pour leur proposer un des deux jeux que j’ai préparé et les laisser en autonomie … Si c’était à refaire, je prendrais ce temps là, au détriment de l’avancé de ceux qui travaillent.

Le soucis dans ce CLAS c’est que je ne peux pas être partout, je peux pas faire l’accompagnement scolaire et en même temps proposer des activités. Les jeunes me demandent pour les matières scientifiques et M. et V. refusent de travailler sur ces points …donc le choix est vite fait ! j’espère pouvoir proposer quelques choses mardi soir aux groupes des garçons …même si je sais que c’est plus compliqué !

 

Laisser un commentaire

Mathisleblond83 |
Despotinetpasdecalin |
Pokémons et combats |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Moncollegealamaison
| Technotroisieme
| 3ppb2